Animations EVRAS

Pourquoi des animations EVRAS ?

Tous les êtres humains ont une vie sexuelle de la naissance à la mort. La manière d’exprimer leur sexualité va évidemment changer au cours de leur vie. Les jeunes enfants vont explorer leur propre corps, jouer « au docteur », développer leur identité sexuelle et s’intéresser au corps de leurs parents, questionner les adultes sur la grossesse et la naissance, découvrir la masturbation, le plaisir, découvrir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas et le droit à dire non. Et ainsi d’autres découvertes multiples aux différentes saisons de la vie. Un processus de maturation pour tendre vers un mieux-être.

Pour permettre à chaque individu de tendre vers cet état de bien-être physique, psychique, relationnel et sexuel, des animations sont proposées par les centres de planning familial.

Elles peuvent éventuellement aborder des questions concrètes comme la contraception, les IST, l’avortement,… ou au contraire explorer des thèmes comme le respect ou la violence, l’intimité et l’extimité, la prise de risque, la première fois, la pornographie, …. Ces animations sont toujours sous-tendues par une éthique, garantissant des conditions égales de recherche pour toute personne d’une sexualité épanouie et d’une parenté libre et responsable.

Les Centres de planning familial organisent ces animations dans les écoles de tous les réseaux ainsi qu’auprès d’autres publics et associations qui en font la demande (PMS, associations d’éducation permanente, pouponnière, prison, mouvement de jeunesse, centres pour réfugiés, pour personnes handicapées, AMO, …).

Ces animations sont organisées à l’attention des jeunes enfants, des enfants, adolescent-e-s et adultes. Egalement pour les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental. Les supports d’animations varient en fonction de l’âge, le public et de la thématique abordée (DVD, photolangage, débat, technique drama, jeux de rôle, …). L’animation est avant tout une invitation à faire circuler la parole, les connaissances, les questionnements pour dépasser les tabous.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le centre le plus proche de chez vous, de votre école ou de votre association.

Généraliser l’EVRAS

Généraliser l’Éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS), c’est favoriser et encourager l’instauration d’initiatives et de projets à long terme en matière d’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle.

En 2013, un protocole d’accord interministériel inscrit l’EVRAS dans les objectifs généraux du décret relatif aux missions de l’enseignement fondamental et secondaire. Téléchargez le protocole d’accord ici.

Objectifs ;

  • Signifier clairement que l’EVRAS fait partie des missions de l’école, que tout établissement scolaire a dès lors l’obligation de prendre des initiatives en la matière tout en préservant l’autonomie d’action de celui-ci ;
  •  Veiller à l’envisager sur le long terme, sur l’ensemble de la scolarité, en permettant aux enfants et aux jeunes de construire, parallèlement à leur développement psychoaffectif, des compétences personnelles en vue de leur permettre de poser des choix responsables, dans le respect de soi et de l’autre et de l’égalité des hommes et des femmes ;
  • Situer l’EVRAS dans une approche globale de la personne humaine, intégrant non seulement les approches scientifiques et techniques mais aussi les dimensions relationnelles, affectives, psychologiques, sociales et culturelles.